Interventions au conseil municipal du 13 mars 2017

Conseil Municipal du 13 mars 2017

Délibération n°6

Nathalie NAIL

 

  • Sans remettre en cause les manifestations qui sont prévues au Carré des Docks, je souhaite savoir si pour chacune d’entre elles, la Ville du Havre va ouvrir le porte-monnaie, et pour des sommes non négligeables, ici : 36250 euros et pour Seanergy à délibération 44 : 20 000 euros et autant pour la CODAH ? -d’autant que les retombées financières en matière de location de salles vont revenir à la société qui gère le carré des Docks. (?)

 

  • Quant à  ces assises de l’économie de la mer, j’espère quelles serviront au moins à mettre en valeur le Port du Havre et à sensibiliser sur ses besoins en matière d’investissement. Les responsables du monde maritime et portuaire du Havre, ayant la fâcheuse tendance à s’auto critiquer et à faire porter au Port du Havre les responsabilités des difficultés qu’il subit.

Il serait à mon avis préférable dans de telle manifestation, et c’est valable pour toute expression publique de montrer une volonté commune de faire avancer notre port.

 

 

/////Si, attaque sur les jours de grèves,

 

Vous ne pouvez pas reprocher aux ouvriers qui travaillent sur le port, comme pour les autres catégories professionnelles de se défendre quand ils sont attaqués, je comprends que cela vous pose une difficulté au moment ou vos programmes pour les futures échéances électorales, promettent à nouveaux du sang et des larmes pour le monde du travail.

Proposez plutôt de remettre l’Etat dans le rôle qui doit être le sien en matière de développement portuaire, mais peut être avez-vous d’autres préoccupations en ce moment.

*****************************************************************************************************************************************************************

Délibération 34 –  Vélo tour

Comme l’an dernier nous ne voterons pas cette délibération qui consiste à subventionner une initiative privée pour que les Havrais puissent visiter leur ville en vélo et payer cette balade entre 10 et 15 €, pour prendre son propre vélo et visiter sa ville…c’est un peu fort non ?

Alors vous passez certes par des endroits insolites, mais cela justifie-t-il de payer 10 € ?

Certes vous avez droit à une banane et de l’eau, mais ça fait cher la banane non, quand par ailleurs c’est offert par le sponsor chez qui vous passez ?

Alors Monsieur de Marcillac a une petite entreprise qui ne connait pas la crise, puisque c’est tout bénéf pour lui :

il lui suffit de distribuer quelques flyers pour faire de la pub, vendre ses places en lignes, le jour J ou la veille, flécher le parcours grâce à des bénévoles qui sont largement sollicités,  assurer le service de sécurité à minima,  oui à minima car quasi-inexistant (contrairement a la ronde roller ou chaque carrefour est soigneusement fermer et contrôler par des hordes de voitures de police)

Et il empoche la bagatelle de près de 50 000 euros… encore une belle initiative à fric…où comment mettre dans la tête des Havrais qu’il faut forcément payer pour bouger dans cette ville…

Alors…puisque avec moi on rase gratis, comme vous n’allez pas manquer de le souligner…je vous fais une proposition :

pour l’an prochain, sollicitez une association de cyclistes, il y en a quelques-unes au Havre, (et pour en avoir parlé avec certaines elles sont partantes…)

imaginez un parcours – on a un service des sport à la ville qui peut travailler à cela…Mais on pourrait imaginer Franklin par exemple où il y a souvent des expo de peintres ouvriers et une expo permanente sur des Résistants Havrais…

et… pour zéro euros mais avec leur vélo, les Havrais pourront faire la même chose et les 15000 euros de subventions seront plus utiles à l’association où aux associations qui peuvent être à plusieurs sur ce projet…

 

 

 

******************************************************************************************************************************

Quelques remarques :

Hormis les remarques que j’ai pu faire lors de la délibération n°6 sur les Assises de l’économie de la Mer,

Nous espérons que cette manifestation dont il est question ici sur, notamment, l’éolien offshore, permettra de mettre en avant les capacités maritimes et industrielles du Havre et de son port à accueillir ces activités.

Faire la démonstration que nous sommes prêt, ce qui à mon avis n’a pas toujours été le cas, ou tout du moins, ne l’avons- nous pas toujours affirmé avec la force nécessaire.

L’annonce dernièrement, de la fabrication de pales d’éoliennes dans le port de Cherbourg, est la démonstration de l’engagement des industriels dans notre Région, s’il reste des investissements à réaliser pour accueillir des usines de fabrication au Havre, nous ne comprendrions pas que les collectivités qui ont investis 100 millions d’euros à Cherbourg ne soient pas de la même façon présentent au Havre.

Les enjeux en termes de développement de cette filière de l’éolien offshore et bien évidemment en termes d’emploi dans notre agglomération doivent tous nous mobiliser à la hauteur de l’enjeu.

Adwen à des obligations dans son contrat avec le Havre, Siemens s’est dit prêt à les accepter, si ce n’était pas le cas nous devrions le leur rappeler, sinon le contrat est caduc. Ce que nous ne souhaitons évidemment pas.

 

Nathalie Nail

Conseillère Municipale du Havre

Conseillère Communautaire de la CODAH

 

52, rue Labédoyère

76600 Le Havre

Tel : 02 35 53 05 79

Mail : nail.nathalie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *