Dotation de Solidarité Urbaine

Dotation de Solidarité Urbaine

Monsieur le Maire,

Chaque année, je suis dépitée à la lecture de ce rapport et qui révèle quelque part l’impuissance d’un système…car je rappelle l’objet de cette DSU : « contribuer à l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens »…et depuis le temps que cette DSU existe :

a-t-on vraiment l’impression que les conditions de vie de nos concitoyens dans les quartiers populaires de notre ville ce sont améliorées ?? Non et les indices en annexes le prouvent. En ce qui concerne les itinéraires réussite : on suit de plus en plus de familles, et d’enfants, c’est donc que les besoins augmentent rien d’étonnant lorsque l’on regarde les chiffres sur la scolarisation des 16/24 ans : 46 % pour Caucriauville, seulement 8% de bacheliers au Bois de Bléville, et 84 % de la population avec un diplôme inférieur au Bac au Montgaillard….

Comment ne pas être dépitée face à ces constats ?

Et comment ne pas bondir quand face à ces constats – et parce que c’est un rapport alors il faut remplir les cases et y mettre l’ensemble des actions menées au titre de la DSU – on voit des chiffres qui s’alignent ici pour l’accueil méridien, là pour des travaux de mise en sécurité, là encore pour les clubs sportifs…

J’ai envie de dire l’occasion fait le larron…et sans DSU point de pause méridienne, point d’équipement dans les médiathèques…à chaque fois ça m’interroge vraiment sur la « plus-value » du dispositif…quant au volet emploi…je n’en parle même pas.

Bref

Et plutôt que de passer en revue tout ce qui peut entrer dans le cadre de la DSU – c’est réglementaire je vous l’accorde – mais à un moment ne pourrions-nous pas nous Ville du havre, au-delà de remplir des cases, se poser la questions du bilan de ces actions ? est-ce que la DSU répond réellement à ce à quoi elle est destinée ??? L’AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE DE NOS CONCITOYENS ?

Et peut-être ainsi changerions-nous de paradigme… (représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie)

Pour plus de la moitié des Havrais, les conditions de vie se sont profondément dégradées ces dernières années et ce par l’action conjointe des gouvernements successifs, et du « tout payant et des augmentations systématiques de tarifs » prises au Havre…

Changer de paradigme ce pourrait-être par exemple palier avec la DSU les augmentations des transports en commun de la CODAH en mettant en place des réductions pour les salariés pauvres et de la classe moyenne, les familles, les minima-sociaux, voyez, c’est-à–dire améliorer la vie des gens vraiment. Il pourrait en être ainsi aussi pour les frais de restauration scolaire.

Cette DSU pourrait être également utilisée pour une politique de l’animation de la jeunesse dans les quartiers qui a totalement disparu !!

…Les Havrais ont besoin que le dynamisme de leur ville ne se voient pas que sur les affiches ou dans les spots de l’Office du Tourisme mais concrètement dans leur vie quotidienne !

Je crains que vos choix n’y parviennent pas !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *